20.06.2017, 00:01  

Le déplacement des bennes interpelle à Dombresson

Abonnés
chargement
Les bennes pour le verre et le carton/papier ont été installées à l’extérieur de la déchetterie.

L’étonnement était de mise chez un certain nombre d’habitants de Dombresson en constatant que les bennes destinées au verre et au papier/carton avaient été sorties de l’enceinte de la déchetterie. D’après un citoyen, c’est la «porte ouverte aux incivilités». Par ailleurs, il s’est interrogé sur l’intérêt de mélanger carton et papier. Il est écrit qu’«en cas de doute pour...

L’étonnement était de mise chez un certain nombre d’habitants de Dombresson en constatant que les bennes destinées au verre et au papier/carton avaient été sorties de l’enceinte de la déchetterie. D’après un citoyen, c’est la «porte ouverte aux incivilités». Par ailleurs, il s’est interrogé sur l’intérêt de mélanger carton et papier. Il est écrit qu’«en cas de doute pour certains papiers, il faut choisir la benne pour le carton. Drôle de tri».

«Libérer de la place»

Le président de Val-de-Ruz Christian Hostettler précise que c’est le seul village où toutes les bennes étaient encore à l’intérieur de la déchetterie. Au moment de la fusion, «les anciennes autorités communales de Dombresson nous avaient demandé si l’on pouvait les laisser à l’intérieur car elles craignaient des incivilités».

Or, aujourd’hui, le constat est drastique: «Nous manquons de place dans la déchetterie. L’objectif est libérer de la place et de réduire le trafic des usagers, qui est très important sur ce site. Nous avons réfléchi à comment améliorer la situation, c’est un test», relève le responsable des déchets. Et de préciser qu’à l’extérieur, les bennes sont ainsi accessibles à tout moment, en dehors des heures d’ouverture de la déchetterie. Ce qui arrange beaucoup d’habitants.

«Dans les autres villages, c’est déjà comme ça. D’ailleurs, les écopoints sont aussi accessibles tout le temps», note le conseiller communal. En ce qui concerne d’éventuels comportements inconvenants, Christian Hostettler souligne que «le dépôt de la voirie est juste à côté. Nous avons pensé que sous le regard des employés des Travaux publics, il y aurait moins d’incivilités».

Quant au mélange du papier et du carton, le président de commune explique qu’il est arrivé souvent que les bennes soient transportées à moitié pleines à l’entreprise qui traite les déchets. «Nous avons effectué ces changements pour mieux rationaliser les transports.» L’édile rassure toutefois la population qui craint que le tri ne passe au second plan: «C’est l’entreprise qui se charge de trier le carton et le papier.»

Bientôt une réorganisation des sites?

Enfin, Christian Hostettler a fait savoir qu’un rapport relatif à la future réorganisation des déchetteries communales devrait être soumis ces jours à l’exécutif. «Si tout va bien, nous devrions donner des nouvelles à la fin de l’année.» Et de rappeler que les autorités de la commune fusionnée avaient émis l’idée de réduire le nombre de sites, actuellement six déchetteries et treize écopoints. afr


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top