27.06.2019, 00:01

L’horlogerie continue de progresser

Premium
chargement
Le segment d’entrée de gamme de l’horlogerie souffre depuis quelque temps, malgré la reprise.
Par par Yves Genier

INDUSTRIE Les exportations de montres sont tirées par le luxe, mais le bas de gamme n’a pas fini de souffrir.

C’est un secteur discret, car prospère de l’économie suisse. L’horlogerie enregistre une nouvelle année de croissance de ses exportations, après la crise qu’elle a traversée en 2015 et 2016. L’an dernier, elle a vendu à l’étranger pour...

Top