04.04.2019, 18:38

Burger King à Neuchâtel: vraie pub, faux tweet

chargement
La campagne de Burger King à Neuchâtel et le message d'origine.

Publicité La campagne de com' de l’enseigne à Neuchâtel consiste à répondre à un vrai message… pas vraiment vrai.

En communication comme en cuisine, les vieilles recettes sont parfois les meilleures. En 2014, en réponse à ce tweet de la Française Audrey Merveille «Si je voulais manger chez #BurgerKing ça me prendrait moins de temps d’aller le chercher à Londres que de faire la queue à Paris #WTF», l’enseigne Burger King choisissait de répondre avec humour: «Salut @AudreyMarvel, viens plutôt passer ton week-end à Reims». Le tout en façade d’une nouvelle adresse sur le point d’ouvrir.

Décliné ailleurs en France, ce coup de com’ consistant à répondre avec humour à un vrai message a été salué par la profession pour son efficacité auprès du jeune public, à l’ère du buzz roi.

Twitter ou Facebook?

Il n’est donc pas étonnant de retrouver le même procédé à Neuchâtel, qui va accueillir un Burger King au centre-ville (fin juin, aux dernières nouvelles). Le tweet, cette fois, est signé «Mike_75»: «Le jour où un @Burgerking ouvrira sur Neuchâtel, Xamax jouera en Champion’s League». Ce à quoi Burger King répond: «Fingers crossed pour Xamax. Mais le Burger King, c’est pour tout bientôt.»

Bien vu. Mais il y a un mais. Contrairement à celui d’Audrey Merveille, le tweet de «Mike_75» (@Michael_1975) n’existe pas. @Michael_1975 est bien présent sur Twitter, mais il est chypriote (et manifestement peu intéressé par le commerce neuchâtelois).

La frustration de «Mike_75» regrettant l’absence de l’enseigne à Neuch’ serait-elle pure invention? C’est plus compliqué que cela. Nils Engel, le chef d’entreprise franchisé qui pilote cette ouverture, s’explique: «On a repris l’idée de Burger King en France car elle est bonne. Le message existe bien, il a été posté sur la page Facebook Burger King Neuchâtel.»

«On n’a rien demandé à ce monsieur»

Mais pourquoi cette étonnante adaptation à la sauce neuchâteloise de Facebook à Twitter? «On a voulu garder le ‘layout’ de la campagne française. On est une petite PME de Suisse romande, on fait avec nos moyens.»

Ce qui est sûr, c’est que le fameux «Mike_75», qui se présente comme Fribourgeois sur Facebook, tombe à pic: il est l’auteur du seul et unique message posté sur la page Burger King Neuchâtel depuis sa création en janvier. Et «Mike_75» devrait mieux s’informer puisque le 26 février, l’arrivée de l’enseigne à Neuchâtel était déjà connue.

La direction de l’établissement aurait-elle pu lui suggérer ce message? Nils Engel assure que non: «On n’a rien demandé à ce monsieur, je ne le connais pas.» Sollicité par «ArcInfo», «Mike_75» n’avait toujours pas répondu à notre demande d’entretien ce jeudi après-midi. Mais il sait où nous trouver. Sur Facebook ou sur Twitter.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RestaurationBurger King débarquera avant l’été à NeuchâtelBurger King débarquera avant l’été à Neuchâtel

Top