19.02.2018, 00:01

«Ça» a emballé la salle et le public aux anciens abattoirs

chargement
1/5  

Spectacle Dirigé par François Cattin, le chœur et l’orchestre du lycée Blaise-Cendrars ont donné un spectacle magique et grandiose durant cinq représentations, toutes à guichets fermés.

Le public a été parcouru de frissons ce week-end aux anciens abattoirs de La Chaux-de-Fonds, une fois encore, théâtre étrange et improbable du spectacle du chœur et de l’orchestre du lycée Blaise-Cendrars.

Plongés dans une ambiance à la fois intimiste et grandiose, les spectateurs ont découvert «Ça», la troisième création pour les étudiants de François Cattin, professeur de musique au lycée et concepteur du projet.

Le saxophoniste Lucien Dubuis et un quatuor à cordes

Au total, 250 jeunes chanteurs et musiciens évoluaient sur une gigantesque scène de 1000 m2, transformée en boîte blanche modulable, symbole du subconscient de l’être humain.

Dans l’immense nef, ni scène ni gradins, la chorale et les musiciens, un quatuor à cordes et le saxophoniste biennois Lucien Dubuis, se mélangent au public, virevoltant ou dansant carrément. Le concert est en mouvement, on se déplace entre Schubert et The Cure, ce qui laisse à chaque spectateur la possibilité de vivre sa propre expérience.

Ceux qui avaient découvert cette performance humaine et artistique inédite les années précédentes n’ont pas laissé passer l’occasion. Les cinq représentations ont été données à guichets fermés cette semaine.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top