15.10.2019, 05:30

Etre femme sous la coupole fédérale, c'est comment? Les anciennes parlementaires neuchâteloises témoignent

Premium
chargement
Les cinq Neuchâteloises à avoir siégé sous la Coupole fédérale. De gauche à droite: Michèle Berger-Wildhaber, Sylvie Perrinjaquet, Gisèle Ory, Francine John Calame et Valérie Garbani.

Exclusif Depuis que le monde est monde, seules sept femmes neuchâteloises ont siégé aux Chambres fédérales. Deux sont décédées. «ArcInfo» a réuni les cinq autres pour parler égalité et parité autour d’une photo historique. Exclusif.

- Rho la, la, ce qu’elle a vieilli!
- Tu crois que Garbani, elle boit toujours?
- Et Perrinjaquet, elle est encore par ici ou pas?
- Ah oui c’est vrai, Gisèle Ory avait pris la place de Michèle Berger aux Etats… pfff… c’est vieux tout ça…
- Et elle, c’est la Verte… euh… elle n’avait pas les cheveux...

À lire aussi...

MEDIASValérie Garbani: "J'estime avoir le droit à l'oubli"Valérie Garbani: "J'estime avoir le droit à l'oubli"



PolitiqueLes 10 ans sous la coupole de l'écologiste Francine JohnLes 10 ans sous la coupole de l'écologiste Francine John

Top