Le grand portrait
 02.04.2019, 12:00

Stephen Forsey, l’Anglais qui défriche de nouveaux territoires horlogers

Premium
chargement
L’horloger Stephen Forsey s’est installé dans les Montagnes neuchâteloises en 1992.

Le grand portrait Avec l’Alsacien Robert Greubel, l’horloger anglais Stephen Forsey a fondé une marque qui allie innovation et traditions ancestrales dans les Montagnes neuchâteloises.

Stephen Forsey a des allures de gentleman farmer. Un look qu’il allie à un flegme tout naturel. Ses racines anglaises n’y sont pas étrangères. Arrivé dans les Montagnes neuchâteloises en 1992, l’horloger vit aux Brenets avec son épouse et ses deux enfants. Quand il n’est pas en voyage au titre d’ambassadeur de la marque qu’il a fondée avec l’Alsacien...

À lire aussi...

PortraitNeuchâtel: Artur Libanio, l’homme qui danse sur les mainsNeuchâtel: Artur Libanio, l’homme qui danse sur les mains

Le grand portraitBernard Küenzi, le cuir dans la peauBernard Küenzi, le cuir dans la peau

Le grand portraitAfra Kane, une voix qui vient de loinAfra Kane, une voix qui vient de loin

Le grand portraitMarc Lauenstein, un funambule qui jongle entre famille, sport et boulotMarc Lauenstein, un funambule qui jongle entre famille, sport et boulot

Le grand portraitYann Künzi: et si mourir nous était conté?Yann Künzi: et si mourir nous était conté?

Top