Points de vue
 11.01.2019, 12:01

Point de vue de Claude-Alain Kleiner: «Parodie d’Avent…»

chargement
La période de l'Avent serait propice à la réflexion et à l'échange entre tous.

École «L’Ecole ne célèbre plus Noël», constate le pédagogue Claude-Alain Kleiner. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

Au prétexte d’une cohabitation apaisée entre les divers horizons culturels de notre canton, dans le respect des croyances de chacun, l’Ecole ne célèbre plus Noël. Révolu le temps où les enfants préparaient la nativité en classe, à grands coups de crèches vivantes.

Ainsi, à cause d’une laïcité «de facilité», passive et étriquée, l’Avent et Noël paraissent déconsidérés, décontextualisés de toute signification culturelle. Pire, dans certaines écoles et certains degrés, le mois de décembre se transforme en frénésie de travaux écrits. Parodie d’Avent où seules les notes versent dans l’ordre du sacré!

Paroxysme de cette vénération, la dernière semaine: du vendredi 14 au jeudi 19 décembre, pas un jour sans contrôle écrit! Quant au dernier vendredi de l’année, un petit-déjeuner en classe ou un plongeon à la piscine le matin et congé l’après-midi, au mépris des directives cantonales.

 

Pourquoi ne pas profiter de cette période pour aborder la période de l’Avent et de Noël avec intelligence, avec confiance?

Comment ne pas voir une forme d’ignorance, d’impuissance, voire de maltraitance de la part d’une Ecole ainsi déconnectée de la réalité, choisissant de déserter le terrain de la spiritualité pour verser dans une espèce de folie évaluative!

Puisque l’on parle beaucoup de «projets d’école», pourquoi ne pas profiter de cette période pour aborder la période de l’Avent et de Noël avec intelligence, avec confiance? Comme une occasion de jeter des ponts entre les uns et les autres, sous un angle culturel d’abord!

Comme un temps de réflexion sur l’indispensable coexistence des idées et des valeurs des religions! Comme une période de partage et de solidarité, valeurs universelles d’une époque en mal d’humanisme!

A brandir ainsi, en pareilles circonstances, l’épouvantail des notes, l’école non seulement manque de bon sens et de jugeote mais surtout, de pédagogie citoyenne, dès lors qu’elle faillit à sa mission éducative à l’égard de nos valeurs culturelles.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top